Page 21 - Mise en page 1
P. 21

  53
53. Scène cérémonielle
Ce très bel élément ornementale est constitué d'une mosaïque de nacre et de coquillage. La scène se détache sur un fond de terre rouge animé d'une treille. Au premier plan, trois dignitaires maya richement vêtus de longues tuniques, nous relatent une scène rituelle. Le personnage de gauche s'avance vers celui du milieu en lui présentant un pot d'où sortent des flammes. Le personnage central tend la main pour recevoir l'offrande. Derrière lui, le dernier dignitaire tient dans sa main une corde qui nous permet de rattacher cette scène au sacrifice du sang. Cet autosacrifice réalisé avec un perforateur et une corde passée dans la zone perforée pour accentuer le débit du sang était pratiqué par la noblesse. Le sang récolté était ensuite brûlé et les flammes permettaient d'entrer en contact avec les ancêtres et les dieux pour favoriser la prospérité des cités. Ici, les personnages foulent le corps d'un serpent, qui vient encadrer le bas de la scène et nous laisse penser que ce rituel est en rapport avec la pluie, source de fertilité et d'abondance. Des glyphes encadrent le haut et la partie droite de la composition.
La qualité d'exécution de cette mosaïque où chaque détail des visages et des costumes sont transcrits avec minutie, est exceptionnelle.
Mosaïque de nacre et de coquillage sur fond de terre rouge monté sur panneau Culture Maya, Mexico, Guatemala
500 - 900 apr. J.-C.
H. 20 - l. 39 - Ep. 1 cm
Provenance :
- Collection privée Roberto Rochin, 1988.
 18 000 / 24 000 €
19
























































































   19   20   21   22   23